Trouver son rythme d'écriture



Bonjour à tous !

Je suis ravie de revenir vers vous aujourd'hui pour parler d'un sujet qui me tient très à cœur et qui, je pense, pourra vous intéresser : le rythme d'écriture. Je vois beaucoup d'écrivains autour de moi, beaucoup d'idées merveilleuses qui ne demandent qu'à émerger de l'esprit de ces plumes vivantes, mais aussi beaucoup de pression.

De la pression, oui, car en tant qu'auteurs nous avons souvent sur les épaules ce stress de finir nos projets, de les mener à bien tant efficacement que rapidement, de ne pas les laisser trop longtemps en jachère pour éviter d'avoir du mal à les boucler, de les proposer rapidement à nos lecteurs qui s'impatientent et nous envoie de temps à autre des petits messages subliminaux sur les réseaux sociaux, pour obtenir la date de publication à venir, ou nous encourager à terminer.

Cette passion dévorante qu'est l'écriture peut être très envahissante ( oui mais ô comme nous aimons ça ! ). Alors, pour éviter de se laisser littéralement dépasser par les évènements, submerger par les émotions et se faire bouffer par cette pression moqueuse de terminer nos projets d'écriture en cours, il est très important de trouver son rythme d'écriture.

Alors y a-t-il un bon rythme d'écriture ? Sincèrement je n'en suis pas convaincue ! Je pense par contre qu'il est impératif de trouver le rythme qui vous convient, à vous. Nous sommes tous différents face à l'écriture. Certains ont une grande puissance de travail et d'autres se fatiguent un peu plus vite. Tout ce qui compte, c'est de ne pas vous épuiser à la tâche et de continuer à écrire avec plaisir et bonheur !

 Écrire un peu chaque jour serait un rythme optimal, vous permettant de mener à bien votre roman. A vous de voir s'il est réalisable ou pas. Une heure, deux heures, ou même seulement vingt minutes. Chaque petite séance de travail, même minime, est un pas de plus vers la finalisation de votre projet quel qu'il soit : une série de romans, un roman unique, une nouvelle, un recueil de poésie, vos mémoires...

La régularité est une clé essentielle quant à l'aboutissement d'un projet d'écriture. Peu importe à quoi elle correspond pour vous : une heure chaque jour, une heure tous les deux jours... L'essentiel étant de ne pas laisser trop longtemps vos écrits à l'abandon, afin de parvenir à vous y replonger facilement lors de votre prochaine séance de travail. Pour mon dernier roman "Plus loin que l'apparence", je m'obligeais à revenir vers ma page chaque jour, en fonction de tous les emplois du temps de la maison : celui de mon mari, celui de mes enfants et le mien, et cela n'avait vraiment rien d'évident. Toutefois je parvenais à dégager au minimum trente minutes à deux heures chaque jour ( pause déjeuner comprise également ! Car oui, j'écrivais aussi pendant ma pause déjeuner ... ).

Reste à trouver ensuite le moment de la journée qui vous correspond le plus, et pour cela il faut tout essayer ! Certains affirment être plus productifs en se réveillant une heure plus tôt pour se consacrer à leurs écrits avant de partir au travail, d'autres ne jurent que par le soir, d'autres même se réveillent la nuit, poussés par l'envie de rédiger ! D'autres encore s'adaptent à n'importe quel moment de la journée et parviennent même à revenir sur leur page plusieurs fois par jour. Comme c'est le cas pour moi !  Attention je parle bien entendu ici des auteurs qui ont un  emploi à côté. Pour les auteurs qui vivent de leur plume, ce souci n'existe pas. Ou peu... Ou tout du moins, c'est différent...

Alors, trouver son rythme d'écriture est avant tout une question de priorité : si votre roman n'est pour vous qu'un élément secondaire dans votre vie et que vous ne vous êtes pas donné de date pour la publication, alors prenez votre temps, mais ne laissez pas vos écrits trop longtemps à l'abandon non plus, sans quoi il est très dur d'y revenir. En revanche, si vous voulez réellement publier vos écrits dans un délai choisi, alors munissez vous d'un calendrier et imposez vous des tranches horaires qui vous permettront d'avancer, même petit à petit. Établissez votre propre rythme d'écriture. Imposez vous de revenir souvent vers votre page. Et surtout, ayez toujours sur vous un petit carnet et un stylo, car quand on est habité par l'envie d'écrire, les idées surgissent en tout endroit et à tout moment. Vos notes vous seront précieuses pour avancer sur vos travaux lorsque vous reviendrez vers votre ordinateur !

Quel que soit votre projet, une sorte de planning de travail permet de garder un rythme optimal pour aller au bout de son projet d'écriture. Quoiqu'il en soit, il n'est pas question de se fixer des objectifs irréalisables ou encore plus stressants ou frustrants. Restez réalistes ! S'il faut prévoir un délai de 6 mois, agissez en conséquence. Si vous pensez qu'en trois mois votre roman peut être fini, alors établissez votre planning en fonction. Mais il est inutile de se coller une pression supplémentaire en voulant aller trop vite ! Vous serez plus efficace en allant à un rythme modéré, mais en travaillant chaque jour, plutôt qu'en vous forçant à écrire 50 pages par jour, qu'il faudra retravailler car rien ne sera cohérent. Vous n'êtes pas une machine non plus et il est important de garder à l'esprit que dans votre calendrier vous devez garder du temps pour vous, pour souffler. On est plus efficace avec l'esprit aéré !

Alors bondissez sur votre calendrier, cochez un créneau de façon régulière et réalisable, et mettez vous au travail.  Il ne reste plus qu'à vous y tenir !

Amis des mots, à bientôt !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

5 Points qui m'ont aidé à terminer un roman !

Revue Littéraire : "Il était une lettre " de Kathryn Hughes

Chronique littéraire : "Ticket de Caisse" par Françoise Vielzeuf